Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2010

L’exposition « Triangle rouge ».

Logo Expo bannière.jpg

Image1.jpgAfin de sensibiliser les écoles à cette manifestation, Fernand Galais, membre du Comité, a rencontré les directeurs d’écoles qui ont manifesté beaucoup d’intérêt pour cette initiative. Ils ont, en effet, réservé immédiatement les dates pour les visites de leurs classes. Ce sont près de 250 élèves qui auront donc l’occasion de mieux comprendre les événements de cette période importante de notre histoire. Félicitations à Me Dantinne, directrice du Lycée, Me Lemmens, directrice de l’Ecole du Bosquet, Mr Bleuzé, directeur des écoles communales, Mr Defreyne, directeur de l’école St Feuillen et Mr Devos, directeur du Collège St André.

L’exposition nous vient de Liège par l’asbl « Territoires de la Mémoire ». Quatre espaces y sont proposés qui abordent : la montée des fascismes et les dictatures pendant les années 30, la résistance à l’ennemi pendant l’occupation, l’univers de camps de concentration et l’après-guerre avec notamment le procès de Nuremberg.

L’exposition sera accessible dès le mercredi 2 juin pour les écoles et à partir du dimanche 6 juin pour le public. Elle se clôturera le mercredi 16 juin. Les membres du Comité du Souvenir assureront les permanences tous les après-midis avec l’aide du Syndicat d’initiative et de Mr Jean ROMAIN.

 

Logo Education bannière.jpgUn outil pédagogique : Le coffret « Résiste »

Fernand Galais a profité de son passage dans les écoles pour leur offrir, au nom du Comité du Souvenir, un coffret contenant un film de 10 min réalisé par « Les territoires de la Mémoire » avec  des élèves d’une école de Liège et qui aborde d’une façon très adaptée aux jeunes, le thème de la défense de la démocratie menacée par un pouvoir totalitaire. Un dossier pédagogique accompagne le film et un jeu coopératif permet aux élèves de pratiquer le « débat démocratique ».

Cliquez sur le lien suivant et découvrez un extrait vidéo de "Résiste - Mine de rien" : http://www.resiste.be/

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté que le Comité du Souvenir entend promouvoir tout en restant fidèle au « devoir de mémoire ». Tous les membres du Comité s’investissent dans cette démarche : Ch. Chabot, D. Tilmant, H. Patris, P. Godenne, L. Charles, J-L. Collin, J-L. Van Bel,  M.Chapelle et F. Galais.

Image2.jpg
F. Galais remet un coffret à Mr Bleuzé

12/05/2010

La guerre d'Eliane

Un texte émouvant sur la Première Guerre mondiale, l’histoire d’une famille et de son village racontée par une petite fille, Eliane, qui comme beaucoup d’autres à cette époque ont dû endurer les difficiles conditions provoquées par ce conflit.

 

La guerre d'Eliane.jpg 

Catégorie : Album

Auteur : Philippe BARBEAU

Editeur : Syros

Collection : Tempo

Roman adolescent dès 12 ans (broché). Paru en mars 2006.

ISBN : 2748504461

 

 

 

 

L’Histoire

Eliane, alors grand-mère, se rend avec sa petite-fille, au cimetière de Vernezay, pour se recueillir sur la tombe de son père Joannès Prudhomme mort pour la France en 1916. Elle se remémore alors qu'elle n'avait que 6 ans, quand la guerre a éclaté en 1914. Les hommes de son village ont été mobilisés pour aller défendre le pays. Dans un premier temps, son père n'en faisait pas partie car il a été réformé à cause d'une pleurésie.

 

 

Malheureusement, quelques temps plus tard, il est également appelé pour rejoindre les combats. Il intègre un régiment d'artillerie et, en tant qu'agent de liaison, il a pour mission d'assurer "la communication entre les diverses unités d'une bataille", malgré les obus, les cadavres...

 

 

En son absence, Eliane, qui est l'aînée, aide autant que possible sa mère et s'occupe de son petit frère Marcel et de sa petite sœur Lucienne. La vie est difficile. Chaque famille s'accroche aux nouvelles qui arrivent du front, jusqu'au jour où le garde champêtre vient annoncer la mort de Joannès Prudhomme.

21:09 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

10/05/2010

Le 8 mai : journée de la Mémoire à Fosses-la-Ville

Cette année, les autorités communales de l'Entité de Fosses-la-Ville, le Comité du Souvenir et l'Amicale de la 101ème Airborne se sont unis pour organiser les commémorations du 8 mai et du Mémorial Day. De nombreuses personnes étaient présentes à cette cérémonie qui s'est déroulée dans un premier temps à Sart-Saint-Laurent.

commémoration 8 mai 2010 001.jpgDevant la plaque aux Morts, Madame Anny Batardy, Echevine aux Associations patriotiques, a accueilli les nombreux participants et les a remerciés de leur présence, celle de l'Amicale Para-Commando de Namur a été particulièrement appréciée. Elle a ensuite rappelé la signification de cette journée et a rendu hommage aux victimes de ce conflit.

Après l'appel aux Morts, Monsieur Dewez, responsable des Associations patriotiques de Sart-Saint-Laurent, a rappelé que de nombreux enfants du village avaient été impliqués dans ce conflit. Il a également rappelé que lors de la libération, son unité accompagnait les unités américaines de l'avant. Lors de leur progression, il a, à plusieurs occasions, pu assister à la libération de camps de prisonniers de guerres et de camps de concentration. Il y avait des belges parmi eux qui furent très émus d'entendre leurs libérateurs leur parler en français.

Après le dépôt de fleurs par l'administration communale et l'Amicale Para-Commando, lecommémoration 8 mai 2010 008.jpg cortège s'est rendu devant la Croix du Prisonnier dans le cimetière de Sart-Saint-Laurent. Le Président de notre Comité du Souvenir a rappelé la signification de cette Croix entourée de barbelés. Il a ensuite souligné dans son discours que cette Deuxième Guerre Mondiale marquait un tournant dans l'histoire des guerres puisque c'est la première fois que dans une guerre le nombre de victimes civiles dépassait très largement celui des pertes militaires. Ici aussi, deux gerbes de fleurs furent déposées, celle de l'administration communale et celle du Comité. Cette dernière fut, sur demande du Président déposée par Madame Bertha Hougardy, dernière Présidente de la Section FNAPG aujourd'hui dissoute de Fosses.

commémoration 8 mai 2010 015.jpgLe Président de l'Amicale de la 101ème Airborne prit ensuite le relais devant le monument aux Aviateurs Alliés. Il souligna que ce monument avait été élevé à la solidarité qui avait soudé des hommes venant d'horizons différents. Les équipages des deux avions abattus à cet endroit le 6 mai 1942 et le 29 mai 1944 étaient polonais et américains, ils purent tous deux rejoindre leurs camps  grâce a l'action de la résistance belge et française. Ce discours fut suivit du dépôt de gerbes et des hymnes nationaux avec lever des Couleurs.

Les participants ont rejoint ensuite Fosses-la-Ville pour la cérémonie au monument de l'ancien cimetière provisoire américain N°1. C'est au lieu-dit " le Chêne" à Fosses que l'Armée américaine choisit, en 1944, d'ouvrir un cimetière provisoire où devaient être rassemblées les dépouilles de leurs soldats morts au combat en Belgique et dans une partie de l'Allemagne. Suite à la Bataille des Ardennes, ce cimetière devient trop petit et une deuxième cimetière provisoire fut ouvert dans nos Ardennes. Les dépouilles de ces soldats furent, par la suite, rassemblées dans les grandes nécropoles américaines telle celle de Neuvilles en Condroz.

commémoration 8 mai 2010 019.jpg

Les manifestations se sont terminées par le vin d'honneur à l'Hôtel de Ville.

Retrouvez le reportage photographique de la journée, signé Fernand Galais, en cliquant sur le lien suivant : en construction.

27/04/2010

65ème anniversaire de la Victoire à Fosses-la-Ville

Entrée troupes allemandes en Belgique.jpgLe 8 mai 1945 prenait fin la seconde guerre mondiale en Europe. L'Allemagne nazie capitulait sans condition devant ses alliés. Rendons hommage à toutes celles et à tous ceux qui luttèrent pour la Liberté. À nos Alliés, à nos Combattants de 1940, à la Résistance, à nos Martyrs de la déportation et à nos Victimes civiles.

 

Entrée des Allemands en Belgique en mai 1940.

 

L’Administration communale de Fosses-la-Ville, le Comité du Souvenir et l’Amicale de la 101è Airborne se sont regroupés dans cette organisation de la journée du Souvenir du 8 mai. Ils vous invitent à participer massivement aux cérémonies dont vous trouverez l’invitation officielle lancée par la ville en ouvrant le lien suivant : Programme 08 mai 2010 à Fosses-la-Ville.pdf4.jpg

 

En mai 1940, Hitler implanta son quartier général à Brûly-de-Pesche (Couvin)

afin de diriger l'offensive contre la France.

 

Une Exposition.

 

D’autre part, l’actualité nous rappelle qu’il ne faut jamais relâcher la vigilance, et que rien n’est jamais acquis. C’est pourquoi le devoir de mémoire est si nécessaire. Aussi, dans le cadre de cet anniversaire de la fin de la 2ème guerre mondiale, l’Administration communale de Fosses-la-Ville et le Comité du Souvenir de Le Roux organisent en la salle l’Orbey, en collaboration avec les « Territoires de la Mémoire », une exposition « Triangle Rouge ».

 

Cette exposition, rendez-vous fort de ce 65ème anniversaire de la libération des camps, sera accessible dès le mercredi 2 juin pour les établissements scolaires et à partir du dimanche 6 juin au mercredi 16 juin de 14 h. à 18 h. pour le public. Le vernissage se déroulera le samedi 5 juin à 11 h.

 

Un dossier pédagogique a été réalisé par Fernand Galais, secrétaire-adjoint du Comité du Souvenir de Le Roux, à l’attention de toutes les directions scolaires. Vous pouvez en prendre connaissance en cliquant sur le lien suivant : Dossier pédagogique Triangle Rouge.pdf

 

Nous reviendrons plus en détail sur cette exposition prochainement.

20/03/2010

La Wallonie et la Première Guerre mondiale.

Delforge-Paul_Wallonie-1ere-Guerre-mondiale-a.jpgde Paul DELFORGE

528 pages, illustrations, cartes originales et index

2008 - 29 €uros 

 

 

 

Quelles étaient les intentions allemandes envers la Wallonie, avant et pendant la Grande Guerre ?

Comment l’occupant a-t-il gouverné le pays conquis ?

Quels étaient ses plans politiques ? Comment les autorités et la société belges ont-elles réagi ?

Quelles furent l’attitude du Mouvement flamand et celle du Mouvement wallon ?

C’est à ces grandes questions que s’attache la présente synthèse.

Loin de la barbarie des tranchées et des champs de bataille, loin d’une vie quotidienne faite de privations, la Grande Guerre a gardé maints secrets sur ses véritables enjeux.

La question wallonne était devenue l’un d’entre eux.

 

Paul Delforge a reçu le Prix Halkin-Williot pour cet ouvrage, le 15 décembre 2009

15:45 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Soigner et sauver à Verdun.

Soigner et sauver à Verdun.jpgCollectif

Parution : 17 Janvier 2010
Genre : Histoire Du 20ème Siècle à nos jours
25 X 14 cm, 336 grammes
Prix éditeur ttc : 25.00 €
Disponible chez l'éditeur.

L’histoire du Service de Santé n’est pas aujourd’hui un chantier très actif. Alors que la Grande Guerre, sous bien des aspects, fait l’objet de recherches nombreuses et que les témoignages s’accumulent, alors que l’histoire du corps a conquis sa légitimité dans le sillage de celle du sport, celles de la médecine et de la chirurgie de guerre, celle des corps souffrants, mutilés ou défigurés, semble relativement délaissée. […] C’est dire l’importance et l’intérêt des communications rassemblées dans ce volume.

15:39 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)