Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/08/2009

Commémoration des Combats livrés sur la Sambre les 21, 22 et 23 août 1914

Belle-Motte (05).jpgLe mois d'août nous rappelle les combats livrés sur la Sambre par les 3ème et 10ème Corps d'Armée français et le sacrifice volontairement accepté pour défendre nos Libertés. Les cérémonies commémoratives auront lieu comme d'habitude avec la collaboration des Administrations communales de Fosses-la-Ville et d'Aiseau-Presles, le soutien du Centre Culturel de Fosses-la-Ville et du Ministère de la Défense nationale.

 

Devoir de Mémoire.

Nous devons passer le flambeau à ceux qui nous suivent. C'est Albert Camus qui écrivait : "Qui répondrait à la terrible obstination du crime, si ce n'est l'obstination du témoignage ?". C'est pour associer au Souvenir des milliers soldats morts glorieusement pour notre liberté que les habitants des entités de Fosses-la-Ville et d'Aiseau-Presles sont invités à participer aux cérémonies des 22 et 23 août prochains organisées par le Comité du Souvenir de Le Roux présidé par le Colonel (e.r) Christian Chabot entouré d’Huguette Patris, Fernand Galais, Luc Charles, Michaël Chapelle, Jean-Luc Collin, Pierre Godenne, Jean-Luc Vanbel et sous la présidence d’honneur de Daniel Tilmant. Elles seront également rehaussées de la présence annoncée de Monsieur Remy Bécourt-Foch, arrière petit-fils du Maréchal Foch.

La presse en parle : cliquez sur le lien suivant :VA_Belle-Motte 14.08.09.pdf 

Belle-Motte (01).JPG

Retour à l'histoire.

Août 1914. La Belgique subit le joug allemand. Il a suffi de deux semaines pour que les armées de von Büllow attaquent l'un des derniers remparts de la France : la Sambre. Dès le 17 août, les troupes du général Lanrezac commandant la 5ème Armée française font face à leurs ennemis sur la Sambre.

 

Écrasant les troupes françaises de leur puissance, les armées de von Büllow déferlent vers Paris via la Marne. A Auvelais d'abord, à Roselies, Arsimont et Tamines, ensuite à travers les portes de l'Entre-Sambre-et-Meuse, enfin à Le Roux pour l'ordre de retraite, les "culottes rouges" opposent une résistance héroïque à laquelle les teutons ne s'attendaient certainement pas. Les gestes de bravoures, d'héroïsme même sont légions. Ainsi le lieutenant Henri Lemercier à Arsimont, le caporal Pierre Lefeuvre à Tamines et le lieutenant Georges Cotelle à Le Roux, en sont les témoins. Mais à côté de ses héros, des milliers d'autres dont on ne dira jamais assez le courage, les mérites.Belle-Motte (02).jpg

 

Trois jours durant la Basse-Sambre et ses prolongements vont souffrir dans leurs affections les plus chères. La France y perdit plus de 6.000 jeunes soldats. Ils sont 4.070 à la Belle-Motte, située aux confins des anciennes communes de Le Roux et d'Aiseau, où se dérouleront les cérémonies officielles de ce 95ème anniversaire rehaussées de la participation de très nombreuses personnalités civiles, militaires et patriotiques de nos deux pays avec la présence de fortes délégations d'associations patriotiques de Givet, les bretons de Guingamp, Saint-Malo, Vitré, du Pas-de-Calais (commune de Mont-Bernanchon) et de Rouen (Normandie).

 

Les Honneurs militaires seront rendus par une Escouade d’Honneur en armes du 3ème Rgt du Génie de Charleville-Mézières, un peloton en armes du 8ème Bataillon Logistique de Namur. Les sonneries seront exécutées par le Corps de clairons de la musique royale des Guides tandis que l’Harmonie Royale l’Union de Fraire prêtera son concours musical.

 

Le Parrainage des tombes, c’est gratuit.

 

La cérémonie du Souvenir à la Belle-Motte est doublée, depuis 2006, d'une action d'adoption de tombes des "culottes rouges" qui reposent en la nécropole. 

Le parrainage d’une tombe est entièrement gratuit et peut se faire à titre individuel ou collectif. La seule obligation demandée aux Marraines et Parrains, est d’être présents le jour de la commémoration avec un bouton de rose, et de le déposer à un moment bien précis de la cérémonie, au pied de la tombe adoptée.

 

La candidature doit être rentrée avant le 15 août 2009. Un diplôme de Parrainage sera remis le jour de la commémoration par le Comité du Souvenir de Le Roux. Un appel est ici lancé pour faire connaître le Parrainage, surtout auprès des familles, des associations de Jeunes, des Administrations communales, des Associations patriotiques, et encourager plus particulièrement les  jeunes enfants à poser leurs candidatures d’adoption d’une ou plusieurs tombes. Toute information sur l’adoption d’une tombe en écrivant à l’adresse e-mail : lespoilusdelasambre@skynet.be ou au 0495/20.78.52.

 

Le Programme : Cliquez sur le lien ci-contre pour ouvrir la page du programme complet des cérémonies organisées à Roselies le samedi 22 août et à Le Roux - Belle-Motte le dimanche 23 août 2009. Programme des 22 & 23.08.2009.pdf

 

Le Banquet du Souvenir : Cliquez sur le lien suivant pour connaître le menu et les modalités de réservations : Carton Invit. Banquet 23.08.09.doc  

03/08/2009

Le Comité du Souvenir participe aux cérémonies de Coat-Mallouen en Bretagne.

En 1944, le maquis de Coat-Mallouen, bien organisé et fortement armé, soutient un combat meurtrier contre l'occupant avant de se disperser dans les communes environnantes.

 

Rappel historique :

Guingamp, siège du PC du 74ème corps d'armée allemand comporte une forte garnison ennemie. Le maquis de Plésidy-St-Connan, émanation de la résistance guingampaise (Armée Secrète), après avoir résisté dans son camp, organisé militairement, de Coat-Mallouen pendant deux heures, le 27 juillet 1944, à des forces très supérieures en nombre s'est replié en bon ordre, causant des pertes sévères à l'ennemi.

Dès le 30 juillet, le maquis s'installe aux abords de la RN12 où chaque nuit des embuscades sont montées pour détruire les convois venant de Brest vers le front de Normandie.

Le 5 août, le maquis, fort de 400 hommes aux ordres du lieutenant Robert, parachutiste SAS, s'installe aux portes de Guingamp, au château de Kéribau. Le 7 août au matin, les Allemands, en provenance de Guingamp et de Belle Isle en Terre, attaquent en force. L'entrée en action des chasseurs de la RAF permet de repousser l'ennemi.

En début d'après-midi la colonne blindée américaine du général Earnest est à l'est de Guingamp. Le maquis prend position dans la ville préparant l'accès des blindés. L'action combinée du maquis et des chars conduit à la reddition de la place à la tombée de la nuit. C'est la première fois dans l'histoire de la deuxième guerre mondiale qu'un maquis sert d'infanterie aux blindés américains. (Extrait de « Les patriotes de Coat-Mallouen » du Général Budet).

 

Chaque année, la commémoration des combats du maquis de Plésidy-St-Conan est organisée le dernier samedi du mois de juillet au monument de Coat-Mallouen à l’Etang Neuf et une forte délégation composée de 12 personnes représentant le comité du Souvenir de Le Roux y participait pour la 3ème fois, le week-end des 25 et 26 juillet 2009.

 

Le reportage photographique :

 

Le comité du Souvenir de Le Roux a été accueilli à la Mairie de Guingamp dès son arrivée le vendredi 24 juillet par Pierre-Yves Conan, Maire-adjoint : « Amis belges, nous sommes heureux de vous accueillir à la Mairie de Guingamp.

Nous vous savons fidèles depuis plusieurs années à la journée de commémoration du maquis de Coat-Mallouen et notamment commémorant les faits d’armes de la journée du 27 juillet 1944.

Nous vous savons attachés aux lieux de mémoire, ceux des combats de la Sambre, chez vous en Belgique sur  les communes de Fosses-la-Ville, d’Aiseau et de Le Roux, et celui de Coat-Mallouen, ici chez nous. »

 

Retrouvez l'intégralité du discours de Mr Conan, Maire-adjoint, en cliquant sur le lien ci-dessous :

Discours P.-Y. Conan_Guingamp 24.07.09.pdf

La presse était présente à la mairie: cliquez sur le lien ci-dessous :

Ouest-France 26.07.09(01).pdf

 

P7241165.JPGP7241173.JPG
P7241163.JPG

 

Le samedi 25 juillet, la commémoration du maquis au monument de l’Etang Neuf à Saint-Conan est un grand moment d’émotion : défilé d’ancêtres, office religieux, cérémonie militaire, sonneries, hymnes nationaux et dépôts de gerbes.

 

Les médias de la presse écrite relatent l'événement :

cliquez sur les liens ci-dessous :

Le Télégramme 27.07.09.pdf    Ouest-France 26.07.09(02).pdf

 

P7251179.JPG

 P7251178.JPG

P7251180.JPG

 P7251181.JPG

IMG_1037.JPG P7251183.JPG 

 P7251185.JPGP7251181.JPG

IMG_1092.JPG

 

Pour le dimanche 26 juillet, le comité guingampais nous avait organisé une visite culturelle : Paimpol, le train du Trieux vers Pontrieux, une promenade en calèche, une visite des lavoirs en barque sur le Trieux.

P7261198.JPG

P7261193.JPG
P7261194.JPG
P7261199.JPG

P7261211.JPG

P7261214.JPG

 

Visite ce 27 juillet à la nécropole d’honneur belge 14-18 de Sainte-Anne d’Auray : avant de reprendre le chemin du retour, quelques membres du comité du Souvenir de Le Roux sont allés s’incliner avec le drapeau aux pieds des croix du cimetière d’honneur où sont regroupés les corps des militaires de 14-18 décédés des suites de leurs blessures ou maladies, contractées pendant la guerre dans les hôpitaux de l'ouest de la France. Exhumés dans les cimetières militaires communaux de Bretagne, du Pays-de-la-Loire, de Normandie, les corps des soldats belges 14-18 sont aujourd’hui regroupés à Sainte-Anne d’Auray. En 1985, la Nécropole a accueilli quatre corps de militaires belges 14-18 exhumés en Haute-Garonne et deux tombés dans les Hautes-Pyrénées. Le cimetière regroupe actuellement 274 Belges.

P7271234.JPG

P7271229.JPG
P7271227.JPG

 

 

 

Dès à présent, le comité du Souvenir prépare son voyage à Guingamp pour 2010, du 23 au 26 juillet. Un bus pour le déplacement est au programme. Logement en hôtel 2**. Les personnes qui seraient intéressées par ce voyage peuvent dès à présent s’inscrire à l’adresse e-mail du comité : comite.du.souvenir@skynet.be.

23/06/2009

Commémoration du 95ème Anniversaire de la Bataille de la Sambre et Parrainage des tombes à La Belle-Motte.

DSC01448.JPG Depuis 1919, le  Comité  du Souvenir de Le Roux (B) assure la commémoration des combats des 21, 22 et 23 août 1914 et rend hommage au sacrifice des 4 060 héros qui y sont enterrés.

 

Dimanche 23 août 2009 à partir de 10h : Au départ de la Place de Le Roux

 

Cette année, à l’occasion du 95ème anniversaire, l’hommage sera rendu avec un éclat particulier. En effet, précédés par l’Harmonie royale l’Union de Fraire, des détachements de soldats français et belges conduiront le cortège, accompagnés par les drapeaux nationaux.

 

Des délégations de Guingamp, Saint-Malo, Vitré, Rouen, Givet, d’où venaient les soldats français, seront présentes. Les autorités communales de Fosses, Aiseau, et Mettet ainsi que Monsieur Mathen, gouverneur de la province, le Consul   général de France et des officiers des deux armées rehausseront la cérémonie.

 

P8190069.JPGDepuis trois ans, le Comité invite ceux qui le désirent à parrainer la tombe d’un soldat français. Il suffit d’être présent le jour de la commémoration avec un bouton de rose et de le déposer à un moment précis au pied de la tombe adoptée. Un diplôme sera remis aux participants dont la candidature sera reçue avant le 15 août auprès de la secrétaire du Comité, Madame Huguette Patris tél. 0495/20 78 52 ou e-mail : huguette.patris@skynet.be ou de Fernand Galais tél. 0496/059020 – e-mail : fernandgalais@hotmail.com. Le Comité du Souvenir se charge d’attribuer le soldat « filleul ». Tous les détails seront communiqués à chacun(e) dans un courrier d’invitation ou par e-mail, ainsi que le nom et l’emplacement de la tombe parrainée.

 

Nous comptons sur vous, petits et grands, pour nous accompagner dans cet hommage    envers ceux qui sont morts dans notre région pour défendre notre liberté.

 

Vous pouvez accéder à une meilleure connaissance des événements de la Bataille de la Sambre en visitant l’exposition qui a lieu jusqu’en fin octobre au Musée situé à Fosses, place du Chapitre, près de la Collégiale, ouvert tous les jours de 10 h à 16 h (fermé le lundi).

 

 

En fichier attaché ci-contre, vous découvrirez le programme complet : Programme Ros.& LRx 22 & 23.08.2009.doc

 

Fernand Galais, Secrétaire-adjoint du Comité du Souvenir.

 

 

 

 

 

18/05/2009

Dossier scolaire relatif à la bataille de la Sambre du mois d'Août 1914.

A l’occasion du 95ème anniversaire de la Bataille de la Sambre et dans le cadre de l’exposition qu’il organise, le Comité du Souvenir met  à la disposition des écoles de l’entité un dossier pédagogique destiné principalement aux élèves de 5e et 6e primaire et 1e et 2e rénové.

 

Ce dossier est composé de deux parties :

Ø la première peut être abordée en classe en guise de préparation à la visite ; les thèmes suivants y sont développés : laDSC_0399.JPG mobilisation, les causes de la guerre et le début des combats. Un questionnaire contribuera à fixer les informations.

Cette « mise en situation »  permettra aux élèves d’aborder l’exposition avec un bagage de connaissances suffisant pour ne pas se sentir dépaysé par les documents exposés et le dialogue qui pourra s’établir avec le guide en sera facilité.

 

Ø la seconde partie présente « la Bataille de la Sambre » dans ses différentes facettes : le récit d’un témoin, les uniformes et les armes, les combats et leurs héros, les Allemands et les civils, DSC_0421.JPGles ambulances, les lieux de mémoire et comme conclusion le souhait de vivre en paix.

 

Cette partie du dossier sera en principe proposée aux élèves après la visite de l’exposition. Elle fait la synthèse des informations mais en évitant des analyses trop fouillées qui pourraient rebuter le jeune public. Un deuxième questionnaire l’accompagne.

 

Ce « devoir de savoir » permettra aux jeunes de prendre conscience des réalités de la guerre par une connaissance suffisante des faits historiques.

 

De cette connaissance découlera tout naturellement le « devoir de mémoire » qui les invitera à rendre hommage à ceux  qui sont morts ou qui ont souffert pour préserver notre liberté.

 DSC_0426.JPG

Avec ses enseignants, ses parents, et tous ceux qui l’entourent, il tentera d’acquérir les qualités de courage, de persévérance, de ténacité, … qui auront été mise à l’honneur au cours de activités proposées.

 

D’autre part, dans la continuité de la démarche qui a été initiée à l’occasion de la commémoration de l’armistice l’an dernier, il poursuivra la recherche de moyens concrets de faire la paix et il deviendra ainsi l’artisan d’un monde meilleur dans lequel  il pourra échapper au sort atroce qui attendait tant de jeunes soldats sur les rives de la Sambre en 1914.          

 DSC_0379.JPG

En fichier "pdf" attaché, le dossier pédagogique : Dossier Scolaire et questionnaire bataille de la Sambre.pdf

 

Fernand  Galais, administrateur du Comité du Souvenir, chargé des relations inter-scolaires.

 

 

Rappelons que l'exposition est accessible jusqu'au 31 octobre 2009 au Musée du Petit Chapitre, à Fosses-la-Ville (à coté de la collégiale). Ci-dessous, deux vues du vernissage avec la participation des enfants.

 

DSC_0370.JPG

 DSC_0394.JPG

 

 

10/05/2009

Cérémonie du 64e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.

Ce samedi 9 mai 2009, c’est sous un beau soleil de printemps que le comité du Souvenir de Le Roux en jumelage avec l’amicale de la 101ème Airborne ont rendu ensemble hommage aux combattants et victimes de la seconde guerre mondiale. De la collégiale Saint-Feuillen en passant par la stèle des aviateurs américains à Saint-St-Laurent, le monument aux Morts de Fosses et le Monument du cimetière américain situé « au Chêne », le 64ème anniversaire de la capitulation allemande a été évoqué cérémonieusement par plusieurs discours rappelant les évènements importants de cette deuxième guerre mondiale sur notre entité.

Le collège communal presqu’au complet, de nombreux conseillers communaux et du CPAS, le doyen Favart, le commissaire divisionnaire, les groupements patriotiques avec drapeaux et la population participaient à ce parcours de la mémoire.

 

Voici le reportage photographique de cette belle matinée du souvenir :

 

P5090943.JPG

P5090944.JPG

La célébration religieuse à la collégiale présidée par le doyen Favart et la haie d'honneur des drapeaux à la sortie de l'office.

 

P5090945.JPG

P5090946.JPG

Le collège communal et la cérémonie à la stèle des aviateurs américains à Sart-St-Laurent.

 

P5090948.JPG

P5090950.JPGLe rallumage de la "Flamme" au Monument aux Morts et devant la Croix du Prisonnier par Mlle Emilie Charles. 

P5090951.JPG

P5090947.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hommage des autorités au Monument aux Morts de la Ville.

 

 

 

 

 

 

P5090952.JPG

P5090954.JPG 

P5090955.JPG

 

 

 

 

 

 

La matinée c'est terminée au Monument américain situé "au Chêne" à l'endroit même où fut installé le 1er cimetière américain en Belgique en septembre 1944.

 

P5090957.JPG

09/03/2009

INVITATION au Vernissage de l'Expo : Août 1914 dans le Canton de Fosses

Le canton de Fosses-la-Ville est un de ceux qui furent le plus cruellement éprouvés lors de l’invasion allemande en 1914. En effet, Tamines fut le théâtre des mêmes abominations qu’Andenne, Dinant, pour caractériser d’un seul trait ce que fut la conduite des troupes ennemies, non seulement à Tamines même, mais également dans la plupart des autres localités du canton fossois.

 

Dans ces petites communes rurales, les procédés sont toujours les mêmes : ou bien les victimes sont mises à mort sans explication, ou bien lorsqu’un soldat allemand est blessé ou tué au cours d’une escarmouche avec les troupes belges ou françaises, l’ennemi se met à crier aux « francs-tireurs » ; les villageois étaient arrêtés sans aucune enquête des « répondants » et fusillés sans la moindre formalité. Néanmoins comme à Ham-sur-Sambre, Vitrival ou Le Roux par exemple, un hasard ou l’énergie d’une personnalité pouvait faire reconnaître l’absurdité de la condamnation, mais hélas toujours après avoir été roués de coups.

 

Outre des pièces rares, des objets de cette époque, des témoignages, c’est aussi au travers de 50 panneaux didactiques que les partenaires de cette exposition ont voulu retracer les événements du mois d’août 1914 dans le Canton de Fosses.

 

Carton INVITATION.jpg

 

Un invité d’honneur au vernissage de l’expo ce vendredi 20 mars à 19 h.30’ : Louis, le dernier Poilu !

 

Louis le dernier poilu (01).jpgNé en 1890, Louis Boumal est un jeune homme promis à un avenir brillant. Professeur de français à Bouillon dès 1911, il se destine à une carrière d’écrivain. Ses premiers textes, jugés très prometteurs par la critique, sont publiés dans quelques revues littéraires.

 

Il sera mobilisé dès le début de la guerre… mais nous vous laissons ici la surprise de le rencontrer au vernissage de l’expo en compagnie de son arrière-petit-fils François !