Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/09/2008

Une page d'Histoire de Sart-Eustache

c03a09b83bb594a900fbb00ea21a717b.jpgEn préparation des journées commémoratives qui marqueront le 90ème anniversaire de l’Armistice de 1918 à Sart-Eustache, les 10 et 11 novembre 2008, nous vous livrons cette page d’Histoire de la localité écrite par Fernand Galais.

« Aux glorieux combattants de la Noble France tombés héroïquement sur notre sol le 22 août 1914. Témoignage pieux et reconnaissant de la population de Sart-Eustache. Priez pour ces neuf héros. Lieutenant SOUVRÉ du 25e régiment et huit soldats. »

C’est par cette inscription sur la pierre commémorative du monument aux morts situé dans le cimetière de notre village, que la population de Sart-Eustache a rendu hommage aux neuf soldats français.

 

Lire la suite

28/05/2008

Le Zouave Ernest ETIENNE

Ernest ETIENNE, qui a d'abord été incorporé au 4ème Zouaves (avant d'être au 3ème Zouaves) à Tunis dc7ed0fed5ab7d8cc2e1a5fb6c8ad5c5.jpgle 4 octobre 1913, est probablement né en 1893 où ? dans les Bouches du Rhône vraisemblablement.
Le 3 août 1914, c'est la guerre ! et il combat dans la bataille de Charleroi.

Jean-Jacques LANNOIS de FALLEUR a repris les traces de son parrain Gaston PETIT (il était le correspondant de l'entraide française), et continue les recherches que celui-ci avait déjà entreprises sur ce Zouave :

* Gaston PETIT a écrit le 21 mai 1949 à Etienne ERNEST, 9 Quai de la Joliette à MARSEILLE : sa lettre lui a été retournée " RETOUR A L'ENVOYEUR ".

* Ensuite, il a écrit le 2 juin 1949 à la police administrative de Marseille (Hôtel de Ville), une réponse négative lui fut donnée par écrit en date du 11 juin 1949.

Jean-Jacques LANNOIS de FALLEUR possède le carnet de route d’Ernest ETIENNE, qui relate son aventure en direct, remarquable de style et de vérité. Sur son carnet figure un N° : 6332 Kie 3ème Zouaves à Tunis.

Lire la suite

03/04/2008

Un morceau d’histoire de Le Roux

Le Soldat RIOU de Penvénan, une petite commune des Côtes d’Armor (22), était maître pointeur à la 27ème batterie, 1er groupe du 10ème Régiment d’Artillerie de Dinan-sur-Rance.

Avec l’aimable autorisation de Monsieur Gabriel LE MER, Président du Souvenir Français de Lannion (22) et administrateur-trésorier de l’Association Bretagne 14-18, nous reproduisons le récit extrait du carnet route de ce vétéran de la Grande Guerre et citons le passage relatif à la Bataille de la Sambre.

Lire la suite

02/03/2008

Le 10ème Corps d'Armée en 1914

5c24e1a821d223fc9c81f568b2b72f44.jpgUn corps d'armée est un peu comme un corps humain. Il a sa tête pensante : son Etat-Major, ses yeux, sa cavalerie. Il a ses bras et ses mains : son infanterie et son génie, l'on pourrait même dire qu'il a ses jambes puisque le feu de son artillerie a pour mission de le précéder.

Lire la suite

28/02/2008

Le premier choc

aaef500f7c405ecd15110ed3f8971096.jpgLa Bataille de la Sambre fut le premier grand choc de la guerre 1914-1918. La Nécropole militaire de la Belle-Motte située aux confins des anciennes communes de Le Roux et d'Aiseau avec ses 4.060 soldats inhumés (photo) et le Phare Breton d'Auvelais sont les témoins de ces tragiques combats.

Lire la suite