Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2009

Mémoire du 8 mai 1945 et commémoration à Fosses-la-Ville.

Le 8 mai 1945 est la date de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Capitulation Reims 7.05.1945.jpgEurope, ce jour est appelé par les anglophones le V-E Day pour Victory in Europe Day (Sources Wikipédia).

 

A la différence du 11 novembre, qui célèbre la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le 8 mai n’est pas un jour férié. Mais cette date reste l'occasion pour chacun d’entre nous de se rappeler les millions de victimes et de la paix dont nous profitons.

 

Photo : la capitulation à Reims le 7 mai 1945.

 

 

Tout commence en 1939. Hitler commande l'armée allemande et envahit la Pologne. C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Elle a va durer 6 ans et presque toute l'Europe sera aux mains des allemands.

·         24 août 1939 : La mobilisation partielle est décrétée en France.

·         1er septembre 1939 : Les troupes allemandes attaquent la Pologne sans déclaration de guerre.

·         1er septembre 1939 : Mobilisation générale en France.

·         2 septembre 1939 : Le Royaume-Uni proclame la mobilisation générale.

·         3 septembre 1939 : Le Royaume-Uni et la France laissent une dernière chance à l’Allemagne de retirer ses troupes du territoire polonais. L'ultimatum britannique expire à 11 heures, celui de la France à 17 heures. L’Allemagne rejette ces ultimatums.

Le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l'Allemagne.

La Belgique, l'Espagne, les Pays-Bas et la Yougoslavie se proclament neutres.

·         10 janvier 1940 : Un avion transportant deux officiers allemands fait un atterrissage forcé en Belgique. On trouve sur eux le plan d'offensive allemand, prévoyant la violation de la neutralité belge. Cet incident poussera les Allemands à modifier leurs plans.

·         18 janvier 1940 : Le Danemark, la Norvège et la Suède affirment leur neutralité.

·         9 avril 1940 : Le Danemark et la Norvège sont envahis par l'Allemagne.

·         10 mai 1940 : Des troupes françaises et britanniques pénètrent en Belgique pour la protéger de l'invasion nazie. La vraie menace va surgir plus au sud, dans les Ardennes, où les Allemands ont concentré le meilleur de leurs forces. La Wehrmacht occupe le Luxembourg sans rencontrer de résistance. 

·         11 mai 1940 : Les Allemands s'emparent du fort d'Ében-Émael près de Liège, sur le canal Albert. Il était considéré comme imprenable.

·         17 mai 1940 : la VIème armée allemande de Walther von Reichenau entre dans Bruxelles. La Wehrmacht occupe également Louvain, Malines et Namur.

·         28 mai 1940 : Le roi Léopold III signe la capitulation sans condition de l’armée belge. Le gouvernement d’Hubert Pierlot, réfugié en France, décide de poursuivre la lutte.

·         24 décembre 1943 : Le général Eisenhower est nommé commandant en chef des forces alliées qui débarqueront en Normandie.

·         6 juin 1944 : L'opération Overlord est lancée par les Alliés, pour envahir la Normandie (D Day). 176.000 hommes débarquent sur les côtes normandes.

·         16 décembre 1944 : Contre-offensive allemande dans les Ardennes belges.

·         8 mai 1945 : l’Allemagne capitule.

 

La Seconde Guerre mondiale a fait plus de 40 millions de victimes : des soldats, mais aussi des civils, des femmes et malheureusement des enfants innocents, dont en :

·         Belgique : 12.000 militaires et 76.000 civils,

·         France : 238.000 militaires et 330.000 civils,

·         Etats-Unis : 416.800 militaires et 1.700 civils,

·         Royaume-Uni : 382.600 militaires et 67.800 civils.

 

 

Commémoration à Fosses-la-Ville.

 

Le Comité du Souvenir, l’Amicale de la 101ème Airborne et madame Anny Batardy, Echevine des Associations patriotiques appellent les habitants de l’entité fossoise et des environs à participer nombreux aux cérémonies du 64ème anniversaire de la Libération des Camps de 1945, dont voici le programme de la journée du samedi 9 mai 2009 :

 

09h.45 :   Rassemblement des autorités, des drapeaux et des Anciens Combattants dans le porche de la Collégiale et accueil par Monsieur le Doyen.

10h.00 :    Messe du Souvenir et pour la Paix.

11h.00 :   Visite au Monument aux Morts de Fosses-la-Ville. Discours de Mme l’Echevine A. BATARDY. Dépôts de fleurs par l’Administration communale et par le Comité du Souvenir à la Croix du prisonnier. Sonnerie « aux Champs » et Brabançonne.

11h.45 :   Cérémonie au Monument du cimetière militaire américain situé « aux Chênes ». Participation de véhicules militaires d’époque.

12h.00 :  Vin d’honneur à l’Hôtel de ville.

 

13 h.00 :  Banquet au restaurant « Le Fils d’Amanda » à Falisolle, avec au menu :

Apéritif Kir et petites mises en bouche.

St-Jacques et scampis au céleri gratiné.

Sorbet.

Lapin aux poireaux.

Ronde de France ou Coupe Maison.

½ pichet de vin par personne et café.

Pour le prix de 40,00 € avec ½ bouteille de vin.

Les personnes intéressées, doivent réserver avant le lundi 4 mai au ' 081/43.40.57 ou 0495/20.78.52

09:07 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

04/04/2009

La Grande Guerre des Soignants

La Grande Guerre des soignants.jpg

Un livre exceptionnel évoque l’engagement des médecins, infirmières et brancardiers durant le conflit de 1914-1918.

Avec plus de 9 millions de morts et de 23 millions de blessés, la « Grande Guerre » restera dans l’Histoire comme un de ses événements les plus meurtriers. Si le premier conflit mondial se termina en 1918 sur un bilan humain désastreux, c’est qu’à la violence des combats s’ajouta l’usage de nouvelles armes : les gaz et obus furent à l’origine de nombreux morts mais aussi de graves séquelles physiques et de profonds traumatismes psychologiques…Au début de la guerre, les services de santé de l’armée belge se révélèrent insuffisamment préparés à l’afflux des blessés provoqué par cette guerre que l’on comparera volontiers à une boucherie. Pour venir en aide aux gazés, gueules cassées, et autres traumatisés de guerre, des hommes et des femmes retroussèrent leurs manches : des instituteurs deviendront brancardiers, des épouses et des mères se feront infirmières, des curés et des sœurs ne se contentèrent plus de prier pour les hommes mais travailleront à soigner leurs corps mutilés…

La Médecine connut durant cette période de nombreux progrès, tant techniques que dans l’organisation des services de santé sur le front ou dans la formation des infirmières. Les femmes, en particulier, jouèrent un rôle capital dans cette évolution, et gagnèrent par là même les premiers pas d’une autonomie et d’une liberté qui ne cessera plus de grandir ensuite. Les noms de l’infirmière Edith Cavell ou d’Elisabeth de Belgique, la Reine Infirmière, s’inscrivent en bonne place dans la mémoire collective, auprès de ceux du Docteur Depage, fondateur de l’Hôpital de l’Océan, ou du britannique Docteur Chavasse, dont le courage fut récompensé d’une double Victoria Cross…D’autres noms, nombreux, ont sombré dans l’oubli : le propos de cet ouvrage est de les remettre en lumière. Au travers de cette recherche sur les médecins, infirmiers et brancardiers de la première guerre mondiale, la petite histoire, celle des hommes et des femmes, de leurs familles, de leurs amours, de leurs idéaux et souffrances, rejoint la grande Histoire, celle de l’Humanité, de ses folies, violences et  vicissitudes, mais aussi de son courage et de son formidable potentiel à se mobiliser pour soigner et apaiser les souffrances.

Un livre de 576 pages édité chez Memogrames - Collection Arès.

Sortie de presse fin janvier 2009.

Auteurs : Patrick LOODTS et Isabelle MASSON-LOODTS.

Ce livre sera prochainement mis en vente au Syndicat d'Initiative de Fosses-la-Ville au prix de 32,00 Euros. Réservez-le !!

08:53 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)