Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/02/2008

Le premier choc

aaef500f7c405ecd15110ed3f8971096.jpgLa Bataille de la Sambre fut le premier grand choc de la guerre 1914-1918. La Nécropole militaire de la Belle-Motte située aux confins des anciennes communes de Le Roux et d'Aiseau avec ses 4.060 soldats inhumés (photo) et le Phare Breton d'Auvelais sont les témoins de ces tragiques combats.


Dix-neuf jours après la mobilisation générale, elle fit plus de 6.000 morts du côté français en trois journées cruciales : les 21, 22 et 23 août 1914.

Malgré l'enthousiasme qui accompagnait leur départ, malgré leur volonté de vaincre, d'effacer Sedan, de libérer l'Alsace et la Lorraine, malgré leur héroïsme devant une forme de combat à l'opposé de celle qu'on leur avait enseignée, les régiments qui y prirent part furent obligés de se replier mais leurs sacrifices ne furent pas vains.

La lucidité un peu tardive et pourtant durement contestée de cette décision qui évitait leur écrasement, les combats acharnés qui protégèrent leur long repli et l'ordre dans lequel celui-ci s'effectua ont permis la victoire de la Marne.

Ces régiments étaient essentiellement bretons et normands, renforcés par des briochins. Pendant les marches vers la Belgique, ils recevront un renfort de haute qualité de divisions d'Afrique du nord composées de Zouaves et de Tirailleurs.

Sur nos bancs d’école, nos maîtres nous ont enseignés les grandes batailles comme Verdun, la Marne, la Somme, le Chemin des Dames et plus près de chez nous, le front le long de l’Yser avec à la tête des troupes belges notre Roi Chevalier Albert 1er.

La bataille de la Sambre, plus particulièrement appelée « Bataille de Charleroi » ou « Bataille des Frontières », reste « l’oubliée » des livres d’Histoire. Ce blog a pour Devoir de rappeler aux générations actuelles, ces combats qui ont laissés des traces dans nos villages d’Aiseau, d’Arsimont, d’Auvelais, de Fosses-la-Ville, de Ham-sur-Sambre, de Le Roux, de Roselies, ou encore les Fusillés de Tamines …rendez-vous est proposé sur cette terre de Mémoire d’Août 1914.

Les commentaires sont fermés.